Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



Boris Aubligine, créateur de Etika Mondo

(modifié: janvier 2016)

Boris Aubligine a fondé la formation Etika Mondo qui détourne l’enseignement des grands écoles pour le partager aux porteurs de projets alternatifs au sein d’une vision éthique... le rêve ! Et surtout des interventions de très grandes qualités sur l’économie solidaire, l’éducation, la stratégie, la comm’...

Comment est financé Etika Mondo ?
-> Etika Mondo est à ce jour à 100% bénévole et ses besoins financiers viennent des dépenses de chacune sur ses propres fonds et d’une aide de personnes privées qui ont accepté de nous prêter des parts de 500€ à taux 0 que nous devons rembourser. Nous tenons à notre indépendance ainsi qu’à "vendre" plutôt que de bénéficier de subventions. En effet, si personne n’est intéressé par notre engagement, alors autant en convenir rapidement et ne pas survivre sous perfusion inutilement. Maintenant, on garde bien dans l’esprit que nous préférons "vendre" notre action dans un système d’échange et qu’on ne va pas faire quelque chose qui ne nous correspond pas juste pour survivre. Ainsi, celles et ceux qui veulent nous soutenir n’ont qu’à tout simplement utiliser nos offres : le programme des cours en ligne sur la fusion entre l’éthique et les outils de gestion pour réussir son projet. Il est aussi possible de nous faire un don (bienvenu pour nous aider au lancement) ou encore un prêt à taux zéro pour placer son argent de manière contributive. J’aime bien le prêt parce que ça me met plus de pression je trouve : Etika Mondo s’engage à repartager sa valeur. On pourrait nous dire "oui mais est-ce que la valeur c’est l’argent ?" Evidemment non ! Mais libre à nos prêteurs ensuite d’utiliser nos offres et donc de convenir de notre valeur réelle plutôt que de notre valeur d’échange. Un prêt peut aussi se transformer un don. Bref, chacun est libre d’aller plus loin, mais le prêt engagement une prochaine étape et je trouve cela intéressant : rien n’est acquis que la valeur que l’on crée par son action d’entreprendre.

Depuis quand la formation existe-t-elle ?
-> Depuis décembre 2013 et si les bases sont sensiblement les mêmes, nous avons parcouru bien du chemin depuis. Le véritablement lancement avec une plateforme en ligne performante et des contenus c’était en avril 2015. Au départ, j’ai pas mal voyagé ça et là dans des territoires en ébullition tels que l’Espagne indignée, la Grèce autogérée, Wall Street occupée, ou encore la Tunisie à l’heure du Forum Social Mondial. Je voulais voir si ébullition rimait avec innovation culturelle. Et c’est bien le cas ! Très vite des ami.e.s m’ont demandé où aller à l’occasion d’un séjour, quelles initiatives éthiques aider. Puis du coup je leur demandais des retours d’expérience. Finalement, j’ai eu l’idée de proposer une formation pour analyser les organisations selon 5 champs de l’éthique. A ce moment là donc étaient identifiés l’écologie, le social, l’économie, la démocratie et la culture. J’étais frileux sur la santé car c’est un sujet très complexe et trop passionné.
On ne parlait pas encore de gestion de projet. Ce sont les premiers retours de Ninon et de Joséphina, les deux premières exploratrices d’Etika Mondo qui m’ont mis la puce à l’oreille. En les lisant, j’avais envie d’en savoir plus. Je sortais aussi d’une école de commerce. Ce n’était pas du tout mon dada mais j’ai du m’y faire : si tu veux que ton projet progresse selon tes valeurs, il faut bien connaitre l’environnement dans lequel tu vas évoluer. Or, une fois la culture d’entreprise acquise, je me suis rendu compte combien les projets engagés et montés par des gens passionnés manquent cruellement d’outils de gestion. Il m’a semblé alors essentiel d’y remédier en intégrant ce volet là. Les porteurs de projet font face à des problématiques très concrètes et certes parfois dans l’éthique mais souvent dans la manière de s’organiser pour passer un cap dans un monde qui n’est pas le leur. Aborder cela avec eux permet non seulement de mieux les comprendre, mais aussi de leur donner un moment et un espace pour la confidence. L’idéalisme c’est la vision, le pragmatisme c’est comment on y va. Et là l’échange devient super constructif pour l’explorateur mais aussi pour les porteurs de projet qui du coup vivent une véritable introspection sur l’alignement entre leur champ de valeur et la manière dont ils le traduisent en actions concrètes sur le terrain. De là il ne restait qu’un pas : une fois l’idée de cette formation complète, je me suis rendu compte qu’elle serait utile autant pour les explorateurs que pour les porteurs de projet. Elle devenait le socle commun culturel d’Etika Mondo.

Combien de structures participent ?
-> N’avons pas encore vraiment communiqué car nous sommes encore en train de finir les cours ! Mais nous avons toutefois déjà ouvert car nous bénéficions ainsi de retours d’expérience très précieux pour nous assurer que tout fonctionne et que les messages comme les cours sont bien compris. Depuis 6 mois, et avec un programme en cours de finalisation, nous comptons huit porteurs de projet sans structure, onze structures et deux explorateurs de l’éthique.

Pendant combien de temps les contenus sont-ils disponibles ?
-> Une année entière à compter de la date d’inscription, avec un accès illimité. Évidemment, cette date anniversaire sera corrigée pour tous les participants qui se seront inscrits avant la fin de la mise en ligne de tous les cours du programme. L’accès sera donc libre un an à compter de la date anniversaire de la mise en ligne du dernier cours du programme.

Le site d’Etika Mondo vous permet d’accéder à la formation, aux Etika Tours et au blog. Le coût de la formation est libre, de 100 à 400€.

Pour approfondir le parcours inspirant de Boris dans les mouvements sociaux de notre histoire immédiate, c’est par ici.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?