Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(7 octobre 2012)

Zéro limite

Qu’est-ce que je ferai avec 65 000 € ?

C’est un bon paquet tout de même... J’en mettrai un peu de côté, ça me changerait, et puis au lieu de me casser la tête à monter un projet de financements pour équiper une usine malgache en solaire thermique je financerai ce projet et je serai déjà là-bas. Ce serait magnifique : pour la première fois une usine pourrait tourner avec du solaire produit localement. Réduction des pollutions, de la déforestation nécessaire à la production des 2 tonnes de vapeur/jour, autonomie énergétique... Bref, vu le chantier qui se dresse devant nous tous, j’essaierai de faire quelque chose de bien et d’utile.

Et vous ?

D’autres, avec cette somme, achètent un arbre. Un olivier millénaire. Si.

Pour revenir à une nouvelle moins délirante : la compagnie aérienne Cathay fret a annoncé ne plus transporter d’ailerons de requins.

Selon Sea Shepherd, 70 millions de requins sont massacrés chaque année pour leur aileron que l’on tranche à vif sur le bateau avant de re-balancer les bêtes souvent encore vivantes à la mer.

La corruption n’ayant pas de limites, la liberté et la vie du capitaine Paul Watson sont menacées. Merci de prendre quelques minutes pour lire cette pétition et vous rallier à sa cause : Watson est l’un des écologistes les plus cohérents et les plus efficaces que nous ayons sous la main.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?