Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(3 décembre 2013)

On dit tout, on vous cache rien

Cette chronique aurait pu faire partie de ma mini-série "J’en ai marre qu’on me prenne pour un mollusque !", "Si loin, si proche" ou "Un monde parfait". J’avais dans l’idée de parler du grand marronnier de l’indépendance énergétique de la France et puis... le temps file et mes journées sont comme les vôtres, blindées.

« Entrez dans l’aventure de l’uranium ! » C’est avec ces mots que s’ouvre le musée du nucléaire récemment ouvert en Limousin qui se présente comme une opération de communication du plus mauvais goût. Sur ce musée Potemkine à usage du badaud (vous et moi), lisez ce bon article paru sur Bastamag.

Mais bon, un musée c’est local or il faut que tout le monde soit au courant que le nucléaire est une énergie propre et pas dangereuse pour un sou. Alors on ne va tout de même pas s’arrêter là. Ainsi, l’ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) a construit une expo intitulée : « La radioactivité : de Homer à Oppenheimer » qui a tourné à Nice et Limoges avant de poser ses malles à Paris depuis aujourd’hui.

Le sous-titre de l’expo pourrait être : "Ou comment Tom l’Atome prendre les jeunes pour des cons ?"

Jugez-en, juste une page (presque) au hasard, celle qui parle des "3 boucliers" dans la partie des risques. Ces 3 boucliers vous protégeant des effets secondaires en cas de grosse exposition sont, tenez-vous bien, le temps, la distance et les écrans.

Plus le temps est court, moins tu as de risque.
Comprendre : si tu n’as pas les moyens de te tirer fissa, tant pis.
Plus tu vis loin d’une centrale, moins tu as de risque - la distance minimale moyenne (non rappelée par le site) étant de 180km.
Comprendre : si tu n’as pas les moyens d’habiter ailleurs, tant pis.
Les écrans, vitre ou mur de béton, sont efficaces aussi mais si tu es dehors quand ça pète et que tu fais pousser de trucs aussi, tant pis.

Pour insister sur le "courir vite" de la partie "temps", je m’étonne que la page ne soit pas sponsorisée par une marque de basket "juste-fais-le".

Après, ben, y a des quizz, un petit jeu aussi pour calculer ton taux annuel d’exposition à la radioactivité.
C’est juste tellement énorme.

Moi, je vous refais passer de l’info qui ne vous prend pas pour des débiles. Notamment l’info-graphie Greenpeace sur le nucléaire en France.

La carte des centrales dans le monde c’est là.

Un bon article ici aussi d’un gamin du Limousin, si besoin.

Allez, ne restez pas là, bougez ! Le Réseau sortir du nucléaire c’est par ici et Enercoop c’est par là.

Photo Mark Duncan






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?