Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(15 février 2013)

Le sens du carême

« Je vous donne toute herbe portant semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant semence : ce sera votre nourriture » est la prescription donnée par Dieu aux hommes dans la Genèse (Gn 1,29).

Ils s’appellent les CUT - Chrétiens Unis pour la Terre et, franchement, il est temps, oui temps de voir s’exprimer des porteurs de spiritualité, des chercheurs de sens et autres pèlerins de l’âme sur la question de la crise du vivant.

Lors du Sommet pour la Terre de Rio + 20 en juin 2012 , ce groupe de chrétiens s’est rassemblé trois jours dans une église pour jeûner et prier pour la terre. Leur but ? "Interpeller les chrétiens - et les non chrétiens , sur la nécessaire conversion que nous avons à opérer en direction d’un mode de vie plus respectueux de la planète et du vivant, et à expérimenter un engagement fort [...] un engagement ’corps et âme’ dans la cause défendue." Ce fut leur première action.

Pour le carême 2013, ils proposent une campagne insolite et courageuse appelant à "redécouvrir la beauté du carême, dans un cheminement sans viande et sans poisson" et à vivre "40 jours de paix et de solidarité avec toute la création".

Extrait du communiqué de presse : "Cette campagne nous conduit donc à la fois à faire sens du carême - dans une perspective de mutation spirituelle, mais aussi à nous rendre un peu plus légers sur la terre qui nous porte. C’est un temps entre parenthèses, propice pour entrer en intériorité, pour nous interroger sur nos habitudes et réfléchir aux incidences que nos modes de consommation ont sur le reste du vivant et l’ensemble de la planète. Les dommages sur l’environnement causés par une consommation abusive de viande et de poisson dans nos pays occidentaux – et depuis peu dans les pays émergents -, sont innombrables, d’autant que ces produits sont majoritairement issus des élevages industriels... avec leur cortège de souffrances (nous consommons environ 90 kg de viande par an, dont 90% sont issus de l’élevage industriel, et plus d’un milliard d’animaux terrestres sont abattus chaque année en France). Des chiffres qui font froid dans le dos ! Ce temps de Carême pourra être vécu comme une trêve entre les hommes et les animaux qui, dans notre système productiviste, ont fini par être réduits à de simples marchandises."

Les Chrétiens Unis pour la Terre ont élaboré un livret d’accompagnement spirituel et pratique, téléchargeable gratuitement en ligne ou vendu 3€. Plus d’info sur leur blog.

Et rappelons que l’on compte 600 millions de végétariens dans le monde...



Vos commentaires

  • Le 9 avril 2013 à 15:40, par auteur Christine Kristof en reponse Le sens du carême

    Merci de votre relais.
    Je suis tombée "par hasard" sur votre page. Je suis à l’initiative avec d’autres, de ce mouvement CUT et de ce carême. Cela me touche de voir des relais spontanés... et voir que tout notre travail n’aura pas été en vain. Merci
    Christine Kristof




Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?