Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(28 octobre 2014)

Le non-Halloween

Le contexte actuel est électrique. Le ton monte, partout, sous des formes détestables, preuve que nous sommes encore loin d’avoir résolu nombres de problèmes de société, d’humanité.

J’aimerais, je rêve, d’un non-Halloween day, d’un jour dédié non pas à la diffusion d’une espèce de fête commerciale débile sur fond de peur et de plus ou moins gentils zombis mais un jour de vrai retour sur nos ancêtres, nos racines. La mort, comme l’entrée dans l’hiver que la fête marque, fait partie du cycle : pourquoi l’aborder ainsi ?

J’en rêve parce que dans le contexte actuel, ce jour où l’on se livre à l’horreur, notamment avec les clowns méchants ces temps-ci, pourrait gravement déraper. Je rêve que ces déguisements macabres ne soient pas autorisés dans les écoles, parce que ce n’est pas le lieu pour ça.

Aucune étude ne montre encore l’impact et les ravages sur les cerveaux humains de ces millions de films d’horreur, doublés de hautes doses de sucre blanc dont on connait les méfaits sur la chimie du cerveau, sans parler de l’alcool et des médocs. Des gars trouvent ça drôle de terrifier des enfants pour rire, pas moi. Nous devrions protéger nos enfants de ce genre d’humour, les ados devraient aussi être de la partie et participer à cette mise en place.



Vos commentaires

  • Le 4 décembre 2014 à 22:57, par auteur Corinne en reponse Le non-Halloween

    Bonjour Eva,
    Pardon si ça paraît un peu mystérieux, mais je cherche en vain à vous joindre... de la part d’un ami en commun.
    Pourriez-vous m’indiquer par envoi sur l’adresse que je vous indique votre bonne adresse mail ?
    Merci.
    Corinne




Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?