Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(4 juillet 2014)

Journal de campagne - 14

L’huile de palme dans la crème de chocolat à tartiner, ça vous dit quelque chose ? Vous vous souvenez de ce gars qui a passé "un an sans huile de palme" ? C’était pas facile, il y en partout ou presque... Mais il l’a fait. Son blog est hyper-documenté, il y a aussi un livret à télécharger pour se guider. Bref, Adrien Gonthier est un des Changeurs de monde dont je vais me faire un plaisir de parler plus longuement.

Reste que hier, en feuilletant Marie-Claire chez le coiffeur (je blague) je tombe sur 2 pages de co..., non 2 pages de pure propagande venant de l’"Alliance française pour une huile de palme durable". Je vous épargne l’argumentation qui est un chef-d’oeuvre de novlangue et culmine avec : "Consommée en quantité raisonnable, elle n’a pas d’effet négatif sur votre santé en général."
Qu’est-ce qu’une "quantité raisonnable" ?
Et ma "santé en général" ?
Mystère et bubble gum !
La bonne nouvelle, c’est que si une telle campagne est en place c’est que les ventes baissent parce que vous faites attention, et si les ventes baissent c’est un début de victoire. Merci à vivre sans huile de palme, merci vous !

Et il faut continuer parce que dans le monde de Nutalia c’est comme ça qu’on voit les choses : "Notre mission est d’aider les enfants canadiens à obtenir ce dont ils ont besoin pour réussir, tous les jours." Comme c’est gentil.

Image et citation de fin sont empruntés au blog québécois de Dre Tofu et Mr Jambon.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?