Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(12 octobre 2012)

Eloge de la douceur

C’est toujours fantastique de voir comment un acte posé il y a des dizaines années trouve encore résonance aujourd’hui. Et comment pourrait-il en être autrement ?

Laurence Cortadellas et Jean-Michel Chomet n’ont pas craint d’être mièvres en baptisant leur école d’arts martiaux "École du développement de la douceur". En effet, ce nom qui affirme l’importance de cette vertu est un hommage à "un grand expert de Tai Ji Quan, qui créa à Shanghai au début du vingtième siècle, une école d’arts martiaux qui portait le nom de ’Zhi Rou Quan She’, l’Association de la Boxe du Développement de la Douceur (de la souplesse) en hommage à la pensée de Lao Zi, l’un des pères du taoïsme." Cette école fut aussi révolutionnaire parce qu’elle était ouverte aux hommes comme aux femmes. Ils continuent donc d’explorer cette voie et bien d’autres.

J’ai eu la chance d’apercevoir Laurence et Jean-Michel cet été au Domaine du Taillé où ils donnaient leurs stages. Je vous avais présenté l’approche de Laurence qui a développé un travail spécifique avec les enfants (lire notre entretien) et je confirme qu’elle incarne une alchimie singulièrement réussie entre une grande érudition et une approche très directe du corps, lumineuse. Rien que de repenser à ces moments, je me sens plus vaste. Et vu que j’ai croisé énormément de charlatans dans le domaine du bien-être, je ne vais pas me gêner pour parler des enseignant-es et des praticien-nes sérieux.

A nous toutes qui sommes sur tant de plans en rupture de transmission avec nos mères et nos grands-mères sur la question du Féminin, à nous toutes qui avons au moins une blessure à cette endroit, Laurence propose depuis douze ans des retraites annuelles calées sur le rythme des saisons. Cet automne, sur 5 jours, une façon de se relier à notre ancrage premier : le souffle, pour irriguer en soi l’énergie féminine.

La rencontre est proposée du 27 au 31 octobre en Bourgogne, non loin de Beaune, aux Champs Mélisey. Tous les renseignements pratiques ici.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?