Dans l'océan du net, des chroniques et plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.



(15 novembre 2012)

A bas le Beaujolais Nouveau !

Franchement, c’est dégueulasse. J’ai toujours eu l’impression qu’on célébrait les invendus et les invendables du vin avec cette manie de se réjouir de boire un vin "en primeur" souvent aigre et vinaigreux : le Beaujolais nouveau.

Je sais, je ne vais pas me faire que des ami-es mais tant pis. En matière de nourritures et de breuvages comme en amour ou en littérature, point de chapelle - mais des goûts francs et assumés que diable !

Vous savez probablement que l’usage de produits chimiques dans les vignes est chose hélas ultra-commune. Le raisin industriel étant l’un des fruits les plus pollués qui soit.(*) Bien évidemment, dans ce domaine comme dans tant d’autres, on peut faire autrement et ce documentaire entend vous le montrer avec un certain sens pédagogique.

D’abord, cette affaire de vignoble se passe beaucoup sous terre, dans les caves où l’on voit que les vignerons sont de drôles d’oiseaux, tentant de flairer la nature des sols composés de sédiments uniques, vieux de milliers d’années, tandis qu’à la surface, l’air, le soleil, le vent et les tempêtes font leur travail sur les vignes.

Ici, des rencontres avec quelques aventuriers qui s’essaient à d’autres choses : les préparations en biodynamie par exemple. Ou les vins naturels fort à la mode. Et ce ne sont pas des hurluberlus, loin s’en faut, puisque même la fameuse Romanée-Conti en est !

Proposé par les Edtions Montparnasse, vous auriez tort de vous en priver.

(*) Voir l’enquête menée sur les résidus chimiques dans les raisins il y a 1 ou 2 ans par le MDRGF de François Veillerette.






Twitter FacebookRSS

Ce site est proposé par

Cliquez ici pour voir tous nos livres.
<p>Mes adresses, trucs, conseils</p>
C'est La Seiche qui pèche !
Dans l'océan du net plus de 1000 adresses fiables, éthiques et bio.


Zoom de la semaine

Rencontres avec des passionnés

Et pourquoi une seiche ?

Parce qu’elle a plein de tentacules pour toucher et s’intéresser à 1001 choses ! Sa capacité d’apprentissage est étonnante, elle s’adapte et change de couleur plus vite que le vent. Et sa meilleure défense c’est... son encre sépia. Autrefois, quand les écoliers s’en allaient flâner sur les chemins de traverse, dans les encriers l’encre séchait... Mais qui est La Seiche ?